Régime sans gluten

Le Régime sans gluten, comment et pourquoi ?

Qu’est ce que le gluten ?

Le gluten est une protéine contenue dans certaines céréales.

 

Pourquoi faire un régime sans gluten ?

. Parce qu’on y est intolérant : Troubles digestifs, anémie et fatigue chronique, ainsi que retard de croissance chez les enfants sont les symptômes majeurs de l’intolérance au gluten. Mais les signes sont parfois peu spécifiques et discrets (douleurs abdominales, asthénie, douleurs articulaires ou musculaires, etc.) : parfois difficile à diagnostiquer.hand gluten

. Ce régime pourrait être amincissant, ou encore faire mieux digérer, voire guérir certaines pathologies inflammatoires.

 

Que faut-il éviter lors d’un régime sans gluten ?

Notre alimentation est très riche en gluten, puisque nombreux aliments contiennent du blé, de l’orge, de l’épeautre ou du seigle. Pensons aux farines, aux flocons, aux pains, aux gâteaux et viennoiseries… On le retrouve aussi dans la nourriture industrielle, sous des formes auxquelles on ne penserait pas et dans dans les produits qui ne sont pas sensés en contenir. Contiennent du gluten : Ferments lactiques, Arômes, Malt d’orge, Sirop de glucose, Agents anti-agglomérants, , Dextrose, Extrait de malt, Épaississants, Maltodextrine, Vinaigre de malt, Dextrose de blé, Seitan

 

Continuer à surveiller :

. Les sauces, aides culinaires et condiments : il est important de lire l’étiquette de la moutarde, de la levure chimique, des épices ou des fonds de sauce en poudre (type fond de veau, cubes de bouillon, etc).

. Les plats préparés : des moules à la crème surgelées peuvent contenir de la farine de blé comme liant – alors que la recette traditionnelle maison n’en nécessite pas forcément.

. Certains produits sucrés (chocolat, bonbons) peuvent également contenir des dérivés du blé.

 

Les dangers du régime sans gluten ?

Si ces patients du régime sans gluten affirment se sentir mieux, pourquoi les priver de leur satisfaction ? L’essentiel est qu’ils sachent s’alimenter correctement en composant avec les céréales sans gluten comme le riz, le quinoa, le fonio, et le millet par exemples ; et qu’ils soient vigilants à ne pas avoir de carences.

Choisir de pas manger de gluten si on n’est pas allergique ne se fait donc n’importe comment. Quelques soient les convictions personnelles, il faut mettre en place une alimentation équilibrée et sans carence qui nécessite une bonne connaissance des aliments alternatifs au gluten. En restant tolérant envers ceux qui ne sont pas convaincus des bienfaits…