Influences du poids sur la santé

Influences du poids  sur la santé

Le poids peut avoir des conséquences physiques, sociales et psychologiques.

Les influences du poids sur la santé

Les problèmes de santé associés à l’obésité et la surcharge pondérale sont principalement :

– Le diabète de type 2

– Les maladies cardiovasculaires et l’hypertension

– Les maladies respiratoires (le syndrome d’apnée du sommeil)

– Certains cancers

– L’ostéo-arthrite

– Les problèmes psychologiques

– Une diminution dans la perception de la qualité de vie

Un excès de poids ou un poids trop faible peut aussi faire varié des choses simples : maux d’estomacs, cycles féminins perturbés, problèmes d’articulations ou même problèmes respiratoires. Ce sont pleins de petites choses qui peuvent peser sur notre santé et potentiellement nous gâcher la vie.

 

Les influences du poids sur la vie sociale

Avoir un excès de poids affecte la qualité de vie au quotidien : sentiment de rejet et de solitude,

poidssanteproblèmes relationnels, troubles de sommeil, difficulté à reprendre son souffle au moindre effort, etc.

 

Les influences du poids sur la vie psychologiques

Chez certaines personnes, la prise de kilos peut déclencher de l’anxiété, voir même une dépression plus ou moins sévère et une perte de l’estime de soi, des situations qui risquent d’aggraver la prise de poids. Les personnes en surpoids, même faible, ne se trouvent pas agréables ou désirables et ne sont pas satisfaites de l’image qu’elles renvoient.

La dictature des médias mettant à la une des mannequins très mince participe largement à cette évolution.

 

A l’inverse : l’influence de la vie sociale et psychologique sur le poids ?

Le stress par exemple est un facteur qui facilite l’obésité. En effet, en cas de stress, l’hypothalamus produirait une substance augmentant la masse graisseuse.

Mais il y a aussi la vie sociale, Grandir dans un environnement social favorable participe au maintien d’un poids équilibré.

Prenons l’exemple de l’anorexie mentale :

L’anorexie est associée à une horrible sensation de perte de contrôle, de profond sentiment de culpabilité, de dépression et d’angoisses, suivis d’une purge des calories absorbées (vomissements, abus de laxatifs et de diurétiques). L’anorexie survient souvent au moment ou on ne s’y attend pas : à la suite d’une déception, d’un deuil,… Un début plus progressif est également possible. Puis, les conflits entre la personne et son entourage deviennent majeurs, celle-ci est décrite comme tyrannique, imposant ses volontés à sa famille, et elle-même décrit sa famille comme ne la laissant pas tranquille, l’épiant et ne pensant qu’à la faire manger.

On voit bien ici des conséquences mais aussi des raisons autant sociales que psychologique. Ce qui aura bien évidemment des conséquences sur la santé physique.