Calcul IMC Femme enceinte

 

CALCUL IMC FEMME ENCEINTE

Calcul IMC femme enceinte

Pourquoi calculer son IMC Femme enceinte ? Prendre du poids lorsque qu’on est enceinte est parfaitement naturel, c’est même conseillé pour la santé de votre bébé. Mais si prendre trop peu de poids peut être néfaste à votre santé comme à celle de votre enfant, en prendre trop comporte également des risques. Alors, quel doit être votre objectif et qu’attendre de votre balance? Ainsi, les femmes les plus maigres vont prendre plus de poids durant la grossesse que les femmes en surpoids ou obèses. Ceci vient du fait qu’une femme maigre aura peu de réserves dans lesquelles puiser pour mener à bien sa grossesse. Inversement, une femme avec un IMC important aura déjà des réserves graisseuses et donc un pool énergétique important dans lequel puiser durant la grossesse.

Durant le premier trimestre de grossesse la prise de poids est relativement faible voire nulle. Il arrive même dans certains cas que la femme enceinte perde un peu de poids à cause des vomissements.

Durant le second trimestre de grossesse la prise de poids est relativement importante soit environ 2 kg par mois.

Durant le troisième trimestre la prise de poids reste importante soit environ 1.5 Kg par mois.

 

PREMIERE ETAPE : CALCULER SON IMC FEMME ENCEINTE

L’indicateur le plus fréquemment utilisé de nos jours pour déterminer la situation pondérale d’une personne et à partir de là, estimer le poids que vous prendrez pendant la grossesse, est l’IMC ou indice de masse corporelle.

L’IMC vise à promouvoir l’acceptation personnelle et sociale d’une fourchette plus large de poids santé et de variations dans la taille corporelle ainsi qu’à contrer l’importance excessive actuellement accordée au poids corporel.

En outre, selon votre IMC, la prise de poids grossesse recommandée peut variée et avoir une incidence direct sur la santé de votre fœtus.

 

DEUXIEME ETAPE : CALCULER SA CORPULENCE ET SON POIDS IDEAL GROSSESSE GRACE A LA COURBE DE ROSSO

Cette méthode présente l’avantage d’être beaucoup plus précise que la précédente. Elle offre aussi une meilleure visibilité sur la répartition de la prise de poids tout au long de la grossesse (ce qui n’est pas le cas de l’IMC, qui donne juste un objectif final). Vous êtes ainsi en mesure de vérifier votre courbe de poids, semaine après semaine.

Ensuite, on utilise les courbes de Rosso pour calculer sa prise de poids théorique en fonction de son poids de départ et de son poids idéal avant la grossesse.

En pratique, le poids en fin de grossesse doit atteindre au maximum 120% du poids idéal avant de tomber enceinte.

courbe de rosso